La laine de mouton d’origine biologique : un élément majeur de l’artisanat Mongole

November 10, 2017 Mongolian Handicrafts

 

La géométrie magique de chaque fibre naturelle est une manifestation de l’œuvre consciente de la Terre-Mère. La laine est l’une des merveilleuses créations de la Nature. Les Nomades ont beaucoup de considération pour la laine brute issue de leurs animaux. Ils la considèrent comme une présent divin venu du « ciel » (l’équivalent de notre Terre-Mère). Ils l’ont souvent honorée au travers de leurs chants et de leurs poèmes.

Pour eux, c’est une entité à part entière qu’ils nomment « Ilch ». « Ilch » signifie « éther », énergie ultra-dimensionnelle. Pour préserver le Ilch, nous n’utilisons pas de colorants ni de produits chimiques pour traiter la laine. Nous n’utilisons que le duvet que les animaux perdent naturellement au cours de leurs mues qui ont lieu une à deux fois par an. Au printemps, les nomades brossent leurs animaux, les dépouillant ainsi d’une partie de leur fourrure et les préparant ainsi aux chaleurs de l’été. La laine qui en est issue est ensuite utilisée pour la confection de vêtements et de produits artisanaux. Depuis l’origine de la Mongolie, la laine de mouton est un composant essentiel des tissus, des vêtements, des feutres de yourtes et des objets artisanaux.

C’est avec le plus grand soin que Mongolian Handicrafts emploie des méthodes traditionnelles pour la confection de vêtements et d’objets artisanaux de Mongolie. En effet, je veux rester fidèle à ces procédés traditionnels de fabrication qui sont respectueux de la nature.

La Chine, pays voisin au pouvoir économique écrasant, menace nos traditions. Je travaille depuis de nombreuses années avec des coopératives mongoles : chaque année, je constate que la qualité des produits artisanaux se dégrade, et cela me brise le cœur. En effet, les fibres synthétiques et le nylon d’origine chinoise bénéficient d’une popularité grandissante. Ils envahissent le marché, et de plus en plus de produits mongols voient leur composition se mélanger à de la « laine » synthétique. Certains Mongols n’ont pas conscience de ce que cela implique, je prends donc soin de les sensibiliser sur l’importance des procédés de fabrication naturelle. Il est essentiel de préserver ce savoir-faire et de maintenir ainsi la qualité des produits, malgré la guerre des prix. Je communique également autour de la philosophie de consommer moins, de favoriser les matières naturelles, d’aller vers plus de qualité et de ne plus chercher uniquement la quantité.

La laine pure d’origine biologique est une ressource durable. Choisir de articles en laine est un acte citoyen de soutien des paysans et des nomades à travers le monde. Tous nos produits (tapis, chaussons, vêtements, objets artisanaux) sont composés de la laine la plus pure et leur confection est totalement respectueuse de l’environnement. Les colles utilisées ne contiennent pas de formaldéhydes. Nos clients, même peu informés sur cette question, sont sensibles à leur qualité, leur sobriété et au confort incomparable qu’ils procurent.

Les propriétés de notre laine pure d’origine biologique et de notre laine feutrée de mouton :

  • Résistante, élastique, respirante, chaude et durable.
  • Régulateur thermique naturel. Les Mongoles la portent aussi bien en hiver par – 40 °C qu’en plein été où les températures peuvent avoisiner les 20°C.
  • Elle absorbe remarquablement l’humidité pour la relâcher aussitôt, maintenant un équilibre hygrométrique parfait et garantissant ainsi un grand confort peur ceux qui la portent.
  • Hypoallergénique, elle repousse les mites qui se développent communément dans les tissus d’origine synthétique où l’humidité à tendance à s’installer. Nous rappelons que les mites favorisent l’asthme et les allergies.
  • Si elle est d’origine biologique, pure et tissée finement, la laine ne démange pas.
  • Non-inflammable, la laine pure s’éteint d’elle-même au contact du feu, après une courte phase de consumation.
  • En général, toutes les laines pures présentent une capacité d’absorption pouvant atteindre le tiers de leur poids sec. Elle préserve la peau de l’humidité, et évite le développement de champignons comme le mildiou.
  • A la différence du cachemire, les produits en laine de mouton durent plus longtemps et s’assouplissent avec le temps.
  • Contrairement aux fibres synthétiques, la laine pure est antimicrobienne grâce à son fort pouvoir d’absorption + évaporation immédiate de la transpiration. En effet, les bactéries, responsables des odeurs, prolifèrent sur les surfaces lisses et chargées positivement, deux conditions que réunissent la majorité des fibres synthétiques. Voilà pourquoi ces dernières favorisent les odeurs corporelles et nécessitent donc un lavage régulier, contrairement à la laine pure qui ne présente pas ce désagrément : il suffit de l’aérer régulièrement.