À propos de nous

Nous sommes un couple Suisse-Mongole vivant en Suisse et mon mari, Alexander HARTIG, a vécu 5 ans en Mongolie. Dès son enfance, il était fasciné par les légendes d’Asie centrale. Depuis lors, un nomadisme authentique l’appelle dans ses steppes profondes.

Mes grands-parents étaient nomades des montagnes de l’Altaï où je suis née. Mon enfance est imprégnée des mystères et des valeurs de cette région du monde, valeurs que j’ai gardées en héritage. Il est donc très important pour moi que les Mongols conservent leur mode de vie nomade et leurs valeurs originales.

 

 

Ces dix dernières années, On a travaillé au sein du « Mongolian Tribal Art Group », un collectif d’artistes en freelance.

Après une période d’engagement auprès de 18 ONG et 12 groupes religieux, j’ai finalement décidé de travailler en partenariat avec des familles de bergers, nomades de la région de l’Altaï. En effet, nous souhaitons soutenir les nomades de Mongolie pour le maintien de leur mode de vie et la transmission de leurs valeurs, à travers la sélection d’une laine de la meilleure qualité qui soit et d’un savoir-faire transmis de générations en générations. Nous souhaitons aussi valoriser le fruit de leur travail en choisissant les articles directement chez les producteurs, afin de pratiquer des prix justes. C’est ainsi que nous apportons notre contribution à la pérennité de leur activité ainsi qu’à la satisfaction des amoureux de la laine!

Les Alpes me rappellent ce « chez moi ». Les automnes et hivers en Mongolie sont froids et secs. Ici en Suisse, ils sont plutôt doux et humides. Face à la nécessité de vivre au cœur de ces mois si froids, il m’a paru intéressant de proposer aux citoyens Suisses de découvrir la laine de Yak, dont les propriétés devraient leur apporter bien-être et satisfaction. Après toutes ces années, je découvre aujourd’hui que même originaires de contrées où les hivers sont moins rudes, nombreux sont ceux qui apprécient la chaleur, la douceur et les qualités mystiques de nos produits en laine de yak.

Les efforts fournis visant à soutenir les éleveurs de yaks ont portés leurs fruits, ce qui nous avons poussé à développer notre travail à travers le commerce d’autres articles traditionnels de qualité, issus de l’artisanat local, que nous continuions à proposer à un prix équitable. C’est ainsi que Mongolian Handicratfs a vu le jour.

 

Mongolian Handicraft Trade Fair